Rechercher

En mode transition

Nous avons, pour la grande majorité d’entre nous, beaucoup de peine à rester dans le moment présent. C’est pour cela que nos agendas fourmillent de rendez-vous avec nous-même pour une séance de méditation, respiration, sport ou pour une simple balade. Cet instant présent si salvateur, si sûr, est essentiel à notre bien-être dans ce monde qui tourne sur un patern qui lui est propre. Une fois qu’on y a goûté, il devient comme une drogue. C’est quand même comique que l’on doive prévoir à l’avance d’être juste ici et maintenant...



On nous a appris à planifier et toujours prévoir (souvent le pire, malheureusement). Le moment présent n’y fait plus exception. Mais comment planifier alors que le futur est si incertain ?


Un pas après l’autre


Qu’on le veuille ou non, toute transition passe par plusieurs étapes. Elle commence, pour les plus cérébraux, par le mental, puis l’esprit, pour enfin prendre naissance dans la matière. Pour les moins cérébraux (comme moi), il y a l’âme qui vous fait sentir qu’il faut transiter vers un autre présent, qui entre dans la conscience et l’esprit pour continuer directement vers le mental et quasiment simultanément dans la matière, pour les moins peureux. À l’heure actuelle, le chemin classique de la transition est souvent stoppé net dans sa course. Chaque jour, l’actualité (ce qui se passe dans le présent) nous offre une nouvelle liste de ce que l’on peut ou ne peut plus faire. Si nous souhaitons transiter vers le mieux, comment faire quand il change toujours de forme et d’endroit ? Comment améliorer nos conditions si on les voit empirer de jour en jour ?


En fait, la réponse est simple !


Qu’est-ce qui nous fait faire ce grand saut ? C’est tout simplement le courage. Soit l’envie est trop forte et nous donne une impulsion que rien ne peut arrêter, soit ce sont les contraintes qui nous poussent à l’action, en réaction. Quand la frustration, le danger, l’agacement et les embûches opèrent une pression trop forte, un coup de sang et qu’importe... nous lâchons toutes nos peurs et HOP, le saut se fait avant que nous puissions dire OUF.


Observation


On dit que l’humain est ainsi fait : il doit arriver à son point de rupture, souffrir, être

acculé pour trouver la force de changer. Et Einstein disait :


« La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent ».

L’humain répète donc son erreur jusqu’à sa perdition. Il est vrai qu’au niveau de la rédaction, nous remarquons que la majorité des gens qui ont entamé une transition alimentaire s’étaient d’abord retrouvés devant une impasse au niveau de leur santé. Nous qui avons appris à prévoir même le pire, pourquoi n’arrivons-nous pas à changer avant de nous retrouver devant le mur ? Tout simplement parce que notre éducation ne nous a pas armés pour prendre un cap différent plus tôt.

Heureusement, à l’heure du tout numérique, malgré le marasme d’informations diffusées sur la toile, nous avons enfin l’opportunité d’ouvrir les écoutilles et d’en apprendre un peu plus sur la façon dont fonctionne la vie, le vivant. Et surtout de découvrir d’autres chemins. Même s’il y a à boire et à manger dans la bible du web, notre libre arbitre aidant, nous sommes inspirés pour sauter la clôture. Tout est là pour nous proposer d’autres trajectoires pour transiter potentiellement vers du meilleur. Oui, potentiellement ! Car rien n’est garanti.


Il n’y a pas de recette toute faite pour opérer une transition. Il y a autant de modes d’emploi que d’humains sur Terre. Nous sommes là pour nous infuser les uns les autres et rien de plus.


C’est vous qui conduisez

Quoi que l’on puisse vous faire penser, quelles que soient les croyances de votre mental... C’EST VOUS QUI CONDUISEZ ! C’est bien vous qui tenez le volant de votre vie. Et vous avez la force suffisante pour accomplir tout ce dont rêve votre esprit. Vous êtes riche de toutes ces possibilités, et l’univers est là pour se porter garant. Rien ni personne ne peut vous diriger, dicter vos transitions, tant que vos choix vont dans la direction du bien commun et du vivant. Ayez l’assurance de transiter et d’évoluer vers votre mieux. Si vous lisez ce magazine, c’est que le premier pas est déjà fait. Et sachez que toute l’équipe de rédaction croit en vous.


EDITO du Mag' N°34


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout